Et d’Irlande…

Trois jours avant mon départ en stage, à chaque fois que je pensais à l’Irlande une boule au ventre m’envahissait.

Le jour du départ, je ne réalisais pas encore que j’allais quitter mes proches pour 9 semaines, ce n’est qu’arrivée dans le grand aéroport de Dublin que je me suis dit que l’aventure allait commencer.

Arrivé dans l’appartement, les premiers soucis commençaient, le propriétaire n’avait pas laissé la clé de ma chambre aux autre colocataires, fatigué par le voyage je désespérais ! Heureusement que mes colocataires étaient gentil, ils ont donc forcé la serrure afin de m’ouvrir la porte.

Le lendemain de mon arrivé (Dimanche), j’ai décidé de commencer à explorer cette capitale, je me suis vite rendu compte que les Irlandais avaient un mode de vie différent du notre, tous les magasins étaient ouverts et j’ai vite remarqué que les Pubs étaient très nombreux. Ce qui m’a particulièrement plu dans cette ville, c’est le style des maisons en brique rouge, un style qu’on ne retrouve pas à Niort. Les transports en commun sont très présents et très pratiques pour se déplacer.

En ce qui concerne le contact avec les Irlandais, ils sont vraiment accueillants, toujours là pour aider des Françaises perdues J.

Plus les jours passent, plus je découvre une nouvelle culture ainsi qu’une ville agréable à vivre.

Élise Janouin

Ce stage est soutenu par :

Un autre regard sur l’Irlande

La veille de mon départ, j’étais mélancolique de la séparation avec ma famille.

Le jour « J » arriva, valise à la main je ne réalisais toujours pas que je partais pour 9 semaines loin de mes proches, de mes habitudes …

Enfin arrivée à l’appartement, les péripéties s’enchaînèrent … la porte de la chambre était fermée à clef, alors nos colocataires s’en sont chargés !

Le lendemain de mon arrivée, dimanche j’ai voulu découvrir un peu la ville où je me trouvais. J’ai pu remarquer que la plupart des maisons étaient en brique rouge.

Le mode de vie est différent du notre ce qui me permet de voir une nouvelle culture.

Il y a beaucoup de bus et de taxis, ce qui est pratique pour se déplacer à tout moment.

Les Irlandais sont accueillants et essaient de mettre à l’aise les étrangers.

Laura

Ce stage est soutenu par :